Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

M'écrire

Archives

21 février 2007 3 21 /02 /février /2007 21:28

Le Destin de Iouri Voronine -  Henriette Jelinek
Horowitz et mon père -Alexis Salatko
Le ciel t'aidera - Sylvie Testud


Après la lecture des 3 livres de février ( hum, hum, enfin pas tout à fait, car les romans d'espionnage et moi, ça fait deux...mais mon père s'en charge pour moi et ...il a  l'air d'apprécier ! C'est un plaisir de le voir se passionner pour la lecture...)

Il a bien fallu voter. (et agrémenter son choix d'un petit commentaire...Quand même !) C'est cruel, je sais mais...

Je vous dis ou pas mon choix ? Vous l'aurez surement deviné ! 


??



Et voici la sélection du mois de mars : (pas encore dans ma boite à lettres)



Le Destin de Iouri Voronine - Henriette Jelinek





Quatrième de couverture :

Los Angeles, Californie.

Un veuf d’origine russe se voit un jour arraché à sa pauvre retraite par son fils unique qui a connu une réussite sociale et financière surprenante.

Obligé de renoncer à son nom russe, installé dans une luxueuse villa de Beverly Hills, égaré parmi les milliardaires, errant dans les collines d’Hollywood dans une limousine avec chauffeur, le vieillard est malheureux, incapable de communiquer avec son fils fasciné par l’Argent-Roi.


Ses pas le guident vers un monastère orthodoxe où il sent remonter en lui, au cœur même des États-Unis, les effluves de la terre natale.

Commence alors une ascension spirituelle et religieuse qui illuminera tout son entourage, jusqu’à son fils. On pense à Gogol, au Cœur simple de Flaubert, au Père Serge de Tolstoï. Par ce livre, Henriette Jelinek montre qu’elle atteint la pleine maîtrise de son art.

Livre testament, sous la forme d’une méditation fascinante, sur l’Ouest et l’Est, sur l’Amérique impériale et la sainte Russie éternelle. Le Figaro littéraire.



 

Horowitz et mon père -Alexis Salatko





Quatrième de couverture :

Juste avant la révolution d'Octobre, Dimitri Radzanov et Horowitz s'affrontent en duel au piano au conservatoire de Kiev. Chassés par les Bolcheviks, les deux jeunes gens doivent fuir l'Ukraine. Horowitz émigre aux Etats-Unis où il rencontre vite fortune et gloire. Radzanov, quant à lui, après avoir servi dans la garde blanche, échoue en banlieue parisienne avec sa mère. Il entre comme chimiste aux usines Pathé Marconi à Chatou où, ironie du sort, il va fabriquer des disques pour son vieux rival Horowitz qui fait vibrer les foules outre-Atlantique. Mais il n'a pas renoncé à la musique et les duels vont reprendre, à distance, pour le  plus grand bonheur de son fils...


Le ciel t'aidera - Sylvie Testud

 



Quatrième de couverture :

« T’as peur, t’as peur de tout, sauf du ridicule », m’a dit mon copain qui est d’une mauvaise foi sidérante.

« Il n’y a aucun danger dans cette maison, à part toi ! » il a rajouté. [...]


Si le courage peut se mesurer à la peur à surmonter, alors je me proclame la fille la plus courageuse du monde.


Je ne suis quand même pas la seule fille qui balise à l’idée de dormir seule ? Je ne suis pas la seule fille à dire  que se garer dans un parking non surveillé, la nuit, ça fout les jetons ?
C’est pas moi qui invente les cambriolages ?

Les dingues qui vous guettent au coin de la rue ? Les monstres pervers pires que des loups ?
S. T.


Flippée, Sylvie Testud ? Le Ciel t’aidera est l’histoire de sa vie quand elle ne joue pas un rôle sur un plateau, l’histoire d’une fille trop imaginative qui rêve de mourir centenaire et dans son lit. Alors elle se bat comme un diable : elle planque des couteaux sous ses matelas, se balade avec un ravissant pistolet de dame, s’entraîne au sabre sur ses plantes vertes. C’est vrai qu’elle est flippée, mais il y a quand même des trucs bizarres… Son copain, lui, trouve que tout est normal, à part elle.


 

A suivre donc ...

Partager cet article
Repost0

commentaires